Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Des influenceuses font scandale lors des manifestations pour George Floyd (vidéos)

08 juin 2020 à 16h29 Par A.L.
Des influenceuses profitent de "Black Lives Matter" pour avoir des likes.
Crédit photo : Capture d'écran Twitter

Alors que le monde entier s'insurge contre le meurtre de l'Américain George Floyd lors d'une brutale interpellation policière, des influenceuses semblent avoir profité des manifestations organisées un peu partout pour faire leur auto-promotion, suscitant la colère de milliers d'internautes.

Le 25 mai dernier, George Floyd, un citoyen américain noir, est décédé lors d'une arrestation policière très brutale. La scène, d'une violence inouïe, a été filmée par une passante sur Facebook Live. Elle montre ainsi un policier l'immobiliser en appuyant son genou contre son cou et la victime dire à de multiples reprises : "Je ne peux plus respirer". Des images qui ont profondément choqué la population de Minneapolis mais aussi le reste du pays et du monde. En effet, depuis le drame, de nombreuses manifestations sont organisées pour soutenir le mouvement "BlackLivesMatter", né dans la communauté afro-américaine, militant contre la violence ainsi que le racisme systémique envers les Noirs. Si des milliers de personnes descendent dans les rues au quatre coins de la planète pour défiler et ainsi dénoncer les injustices subies par la communauté noire, quelques influenceuses ont profité de ces évènements pour faire du "fake activism", soit faire semblant de s'intéresser à cette cause pour engendrer des likes et assurer leur auto-promotion. 

Des influenceuses au coeur du scandale

"Vous savez quoi ? Je pense que je vais éteindre Twitter pendant quelques minutes avant que je ne balance mon téléphone à travers la pièce", a en effet tweeté la réalisatrice Afro-Américaine Ava DuVernay, en postant la vidéo d'une journaliste et influenceuse. Sur la séquence en question, la jeune femme appelée Fiona Moriarty-McLaughlin apparaît en train de poser avec une perçeuse devant la boutique dégradée d'un commerçant. La raison ? L'influenceuse a été prise en flagrant délit de "fake activism". Elle n'avait pas du tout l'intention d'aider le commerçant à réparer les dégâts faits par certains manifestants mais posait uniquement pour donner l'impression aux internautes qu'elle s'y intéressait. Après avoir pris sa photo, elle a remercié le commerçant puis est repartie dans sa voiture comme si de rien n'était. Celle qui travaillait également pour le Washington Examiner, et qui vient d'être mise à la porte, a vivement été critiquée par Lebron James ou encore la chanteuse Pink suite à son comportement inacceptable. 

Malheureusement, il ne s'agit pas d'un cas isolé. Une autre influenceuse a pour sa part confondu les manifestations contre le racisme avec un festival branché. En effet, elle s'est tout simplement glissée auprès des manifestants avec une pancarte, juste le temps de...prendre une photo, et repartir !

"Les influenceuses qui se croient à Coachella pendant les manifestations... Arrêtez. Le sujet est le racisme systémique, les violences injustes et les actions meurtrières de la police. Vos tentatives insipides pour promouvoir votre 'image' ne sont pas les bienvenues", a écrit un internaute. Et on ne peut qu'être d'accord avec lui !