Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Daddy Yankee est numéro un et entre dans la légende !

11 juillet 2017 à 18h00 Par Ludovic Vilain

La star du reggaeton est le premier artiste latino à devenir N°1 sur Spotify

Daddy Yankee est le nouveau leader mondial de Spotify, le premier service mondial de diffusion de musique en ligne. L'artiste reggaeton, aux multiples succès dont les hits « Gasolina » et plus récemment « Despacito », a quasiment atteint les 45 millions d’auditeurs en seulement un mois sur la plateforme d’écoute en ligne. Il bat ainsi le chanteur britannique Ed Sheeran et lui pique la première place. Daddy Yankee, originaire de Porto Rico devient ainsi le premier artiste latino à atteindre cette première place au niveau mondial.

La longue histoire de Daddy Yankee connaît donc une nouvelle étape importante dans sa carrière. Une étape qu’on pouvait déjà entrevoir en 2004 avec le succès "Barrio Fino" son premier album qui lui a permis de dépasser les frontières culturelles. Son succès est ensuite allé grandissant avec la sortie en, 2007 d’un autre album événement intitulé « El Cartel, The Big Boss ». Plus que le style reggaeton, Daddy Yankee a alors réussi à imposer sa marque comme une véritable référence dans l’univers de la musique latino de l’époque. Arrivée en France par l’intermédiaire de radio Latina à Paris, son succès ici et d’autres pays européens ne s’est depuis jamais démenti. Son dernier concert fin jui au Zénith de Paris affichait complet, ce qui constitue là aussi une performance pour un artiste latino. On verra par exemple si Maluma fera mieux le 30 septembre prochain.

Fier de ce succès, Daddy Yankee a immédiatement enregistré une courte vidéo dédiée à la plateforme musicale Spotify dans laquelle il déclare : "Mon travail en tant qu'artiste est d'unifier le monde entier grâce à ma musique, et nous attendions ce jour depuis longtemps". Daddy Yankee nouveau maître du monde sur internet, voilà qui est chose faite. Après ce succès et sa tourné européenne « Tamo en vivo » qui vient de s’achever, le Big Boss du reggaeton peut maintenant s’accorder quelques jours de repose bien mérités.