Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

Covid 19 : un déconfinement beaucoup plus restreint que prévu avec retour du couvre-feu

10 décembre 2020 à 19h00 Par AFP
Le Premier ministre français Jean Castex s'exprime lors d'une conférence de presse sur les restrictions de la lutte contre le virus Covid-19, à Paris, le 10 décembre 2020.
Crédit photo : Thomas SAMSON / AFP

La France va sortir prudemment du confinement le 15 décembre en supprimant les attestations de déplacement. Un couvre-feu sera appliqué tous les jours y compris le 31 décembre. La réouverture très attendue des musées, cinémas et théâtres est repoussée de trois semaines.

Jean Castex a ainsi repoussé de trois semaines l'ouverture des cinémas, théâtres et musées qui ne rouvriront pas avant le 4 janvier.

 

Un couvre-feu entrera en vigueur à partir du 15 décembre, mais débutera à 20H00, et non à 21H00 comme prévu jusqu'à présent en raison de la situation sanitaire, et il faudra justifier de ses déplacements nocturnes.

 

Ce couvre-feu sera levé pour le soir du réveillon de Noël, le 24, mais pas pour celui du jour de l'An, le 31.

 

Il sera possible de se déplacer "partout en France" à compter de mercredi.

 

"L'amélioration de l'épidémie" de coronavirus "marque le pas depuis une semaine" en France et "la partie est loin d'être gagnée", a prévenu le chef du gouvernement, lors de son point hebdomadaire sur l'évolution de l'épidémie, avant de détailler les différentes mesures prises.

 

"Nous sommes sur une sorte de plateau", a souligné le Premier ministre, alors que 14.000 contaminations ont été recensées jeudi. "Le nombre de nouvelles contaminations ne se réduit plus et il tend même à légèrement réaugmenter depuis quelques jours", a encore relevé M. Castex lors d'une conférence de presse.

 

"Nous ne sommes pas encore arrivés au bout de cette deuxième vague et nous ne serons pas, le 15 décembre, à l’objectif que nous nous étions fixés de passer en dessous des 5.000 nouveaux cas par jour", a-t-il prévenu.

 

Face à cette situation, il a rappelé, notamment en vue des fêtes de fin d'année qui comportent "des moments particulièrement à risque", le "retour d'expérience" des festivités de thanksgiving fin novembre aux Etats-Unis démontrant que "ces fêtes ont entrainé une accélération de l’épidémie".  

© Agence France-Presse