Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Mundo Latino

Colombie : bienvenue au carnaval de Barranquilla (vidéo)

24 février 2020 à 16h30 Par Jérome Pasanau
Crédit photo : Wikipedia

Direction la Colombie pour découvrir le carnaval de Barranquilla.

Le carnaval bat son plein en Amérique Latine. Alors pour en profiter, aujourd’hui, on prend la route de la Colombie. Histoire de découvrir le carnaval de Barranquilla. Après le carnaval de Rio au Brésil, c’est le second carnaval le plus important d’Amérique Latine. Sa tradition remonte au 19ème siècle. Les colons espagnols avaient alors offerts aux esclaves une journée de liberté pendant laquelle ils arpentaient les rues en chantant, dansant et jouant du tambour.

En 2003, le carnaval de Barranquilla a même été déclaré chef d’œuvre du Patrimoine Oral et Intangible de l’Humanité par l’Unesco. Mathieu Perrot Bohringer, fondateur de l’agence « Aventure Colombia » nous présente justement ce carnaval :

« Il est vraiment axé sur la musique, la diversité musicale qu’on a en Colombie. Alors en fait, on retrouve ce que l’on appelle les « Comparsas » qui viennent de tout le pays. Ce sont des groupes, des « bandas » avec des instruments qui jouent différents styles de musiques. Musiques qui représentent toute la Colombie. Ces musiciens, sont accompagnés de danseurs qui effectuent des chorégraphies. Et chaque région est ainsi représentée. C’est justement ce qui est incroyable sur Barranquilla, c’est cette représentation de toute la Colombie, dans toute sa diversité. On a les Andes, le Pacifique, la musique Caraïbes… On a tous les styles de musique, c’est incroyable ».

Le carnaval de Barranquilla, c’est un défilé géant très organisé :

« Il y a un carnaval officiel. C’est le défilé officiel avec les grands chars et les fabrications qui sont préparées pendant toute l’année. Avec les gros groupes, les plus connus qui défilent sur les grandes artères du pays. On retrouve 2 grands évènements : la « Batailla de flores » et la « Parada gran tradicion ». On retrouve aussi les figures emblématiques du carnaval comme le roi du carnaval. Ou encore une sorte d’éléphant avec une longue trompe, qui symbolise le fait de se moquer des politiques locales et des gens. Le carnaval s’est aussi un peu un lieu de moquerie et de déconnade. »

Et puis il y a un second défilé, plus populaire celui-ci :

« Le défilé populaire il est ouvert à tout le monde. On le retrouve dans les rues. C’est un autre défilé. On ne retrouve pas les « Comparsas » officielles de chaque région, mais des « Comparsas » plus populaires et locales. Dans ce défilé, on utilise beaucoup de la farine. Les gens se balancent ainsi de la farine sur le visage. Mais aussi de la crème à raser. C’est la partie indispensable du carnaval et de la fête en Colombie. »

C’est donc parti pour 4 jours de fête non stop. Les festivités s’arrêteront le mercredi des cendres avec l’enterrement de Joselito Carnaval, la marionnette du carnaval. Avant sa renaissance l’année suivante.

Voilà la reine du carnaval 2020 :