Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Cinq choses à savoir sur Cesária Évora, "la Diva aux pieds nus" !

27 août 2019 à 14h00 Par A.L.
Ce mardi 27 août, le monde entier rend hommage à Cesária Évora, née le 27 août 1941 et morte en décembre 2011, qui aurait fêté ce jour son 78ème anniversaire.
Crédit photo : Wikimedia Commons

Ce mardi 27 août, le monde entier rend hommage à Cesária Évora, née le 27 août 1941 et morte en décembre 2011, qui aurait fêté ce jour son 78ème anniversaire. L'occasion de revenir sur cinq choses qui ont marqué sa vie.

La chanteuse capverdienne Cesária Évora, décédée en décembre 2011, est honorée par la toile ce mardi 27 août, le jour où elle aurait soufflé sa 78ème bougie si elle était encore vivante. Honorée par le monde entier, le géant Google lui a même dédié son célèbre "Doodle" avec une illustration de l'artiste en Une de sa page d'accueil. Mythique interprète du morceau Sodadecelle que l'on surnommait "la Diva aux pieds nus", est née à Mindelo, sur l'île de São Vicente, au Cap-Vert. Tout au long de sa carrière, la chanteuse a été considérée comme la reine de la "Morna", un genre musical typiquement africain, mêlant percussions locales, fado portugais, chants de la mer britannique et sons brésiliens. Un courant qui évoque le départ (la partida) et qui se reconnaît à ses mélodies mélancoliques et nostalgiques. Aujourd'hui, pour lui rendre hommage, zoom sur cinq choses à savoir sur l'artiste qui a vendu 4,5 millions de disques dans le monde, dont 2 millions en France.

1. Cesária Évora était une véritable "Reine de Morna"

Très talentuesue, Cesária Évora s'est spécialisée dans le "Morna", le style de musique traditionnelle au Cap-Vert, son pays d'origine. En effet, très empreintes par ce courant, ses chansons avaient généralement des nuances mélancoliques et poétiques, à l'instar de l'un de ses morceaux les plus célèbres : Sodade, sorti en 1992 et qui résume la nostalgie des émigrés cap-verdiens. 

Voir cette publication sur Instagram

, 27 de agosto de 1941 Feliz Aniversário 🎁 78Anos #cesariaevora #caboverde 🇨🇻❤️

Une publication partagée par Instagram Cabo Verde🇨🇻 (@instacaboverde_) le


2. Cesária Évora a eu une enfance modeste

Après la mort de son père musicien, à l'âge de sept ans, Cesária Évora a été placée dans un orphelinat. Bien qu'elle ait réussi très rapidement à faire de sa passion pour le chant une véritable profession, la star cap-verdienne a temporairement abandonné la musique dans les années soixante-dix en raison de problèmes financiers. Elle reviendra par la suite dans les années 80 pour lancer son premier album, La Diva Aux Pieds Nus, en 1988.



3. Sa carrière fut mémorable

Après ses débuts en 1988, Cesária Évora, née Amalia Rodrigues et que ses amis appellaient fréquemment "Cize", a dévoilé un nouvel album tous les deux ans, et ce durant 21 ans. Son dernier album, Nha Sentimento, est ainsi sorti en 2009, deux ans avant sa mort. En 2004, son opus Voz d'Amor a quant à lui remporté le prix du meilleur album de musique du monde contemporain aux Grammy Awards, faisant ainsi suite au succès énorme de son cinquième album, intitulé Cesária, sorti le 18 juillet 1995. Cet album lui a valu une reconnaissance mondiale. L'artiste qui a également été nommée chevalier de la Légion d'honneur en 2009, a marqué toute une génération de chanteurs, à l'image de Stromae qui lui a rendu hommage en 2013 avec Ave Cesaria.



4. Son surnom était "La Diva aux pieds nus"

Outre son talent indéniable, on reconnaissait Cesária Évora pour un détail bien particulier : son habitude à chanter sur scène, pieds nus. Un fait que certains ont souvent interprété comme un signe de solidarité envers les pauvres. La chanteuse avait cependant contesté cette théorie en 2001, affirmant au Washington Post : "Les gens disaient que je l'avais fait de manière solidaire avec le peuple affamé et tous les pauvres du monde, mais ce n'est pas vrai. Au Cap-Vert, beaucoup de gens sont comme moi. Ils n'aiment tout simplement pas porter des chaussures".

5. Cesária Évora était une militante acharnée contre la faim dans le monde

Véritable militante, Cesária Évora était ambassadrice du "Programme alimentaire mondial" des Nations Unies, une initiative humanitaire d'assistance alimentaire destinée à fournir de la nourriture dans des situations d'urgence et à améliorer la nutrition dans les communautés pauvres du monde entier. Définitivement une femme au grand coeur qui, en vingt ans seulement, est parvenue à conquérir la planète entière...