Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Cedric Chouviat : vers la mise en examen d’un troisième policier

16 juillet 2020 à 12h00 Par Maud Tambellini
Cedric Chouviat, père de famille, est mort après son arrestation en janvier à Paris.
Crédit photo : Capture écran Twitter - @villelevallois

Deux des quatre policiers impliqués dans l’interpellation de Cedric Chouviat en janvier dernier à Paris ont d’ores et déjà été mis en examen pour homicide involontaire. Le livreur de 42 ans aurait crié “j’étouffe” à 7 reprises durant son arrestation.

C’est une information du Parisien. Alors qu’on a appris ce jeudi matin que deux policiers impliqués dans l’interpellation de Cedric Chouviat ont été mis en examen pour homicide involontaire; un troisième serait sur le point de l’être. Une policière a également été placée sous le statut de témoin assisté. 

Cedric Chouviat, père de famille et livreur de 42 ans, est mort le 5 janvier dernier à Paris, à l'hôpital, des suites d’une asphyxie avec fracture du larynx. Deux jours plus tôt, il avait été arrêté par 4 policiers lors d’un contrôle routier qui avait mal tourné. Plaqué au sol lors de son interpellation, il aurait crié à 7 reprises “ j’étouffe”.

Fin juin, lors d’une conférence de presse, la fille de Cedric Chouviat avait interpellé directement le président de la République, ne comprenant pas pourquoi les 4 policiers impliqués n’avaient pas été suspendus. Elle demandait également la fin de la pratique d’arrestation dite de la “clé d’étranglement”.