Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Capitaine Phillips : l’incroyable histoire dont s’inspire le film

25 mars 2018 à 16h45 Par Stéphane Hubert
Crédit photo : Sony Pictures

Capitaine Phillips est le récit d’une prise d’otages hors du commun.

Capitaine Phillips, réalisé par Paul Greengrass en 2013, met en scène Tom Hanks dans le rôle-titre. L’acteur américain y incarne à nouveau un personnage qui a existé après avoir, entre autres, pris les traits de Walt Disney dans le film Dans l’ombre de Mary ou ceux de Chesley 'Sully' Sullenberger dans Sully de Clint Eastwood. Et comme dans les deux longs-métrages sus-cités, l’histoire tragique racontée ici s’inspire d’un évènement extraordinaire. Attention, la suite de cet article contient des révélations sur l’intrigue du film.

Capitaine Phillips face aux pirates

En effet, le film narre une prise d’otages qui s’est déroulée entre le 8 et le 12 avril 2009.

Le navire américain Maersk Alabama, un porte-conteneurs gigantesque, navigue au large de la ville d’Eyl, en Somalie. 4 pirates âgés entre 17 et 19 ans abordent alors le navire pour prendre en otage ses occupants. Entrainé à une telle éventualité, l’équipage de 23 personnes réagit aussi vite qu’il le peut à cette attaque. Quand l'alarme anti-piraterie retentit, l'ingénieur en chef Mike Perry emmène rapidement 14 membres d'équipage dans une "pièce sécurisée" que les ingénieurs avaient fortifiée pour une telle menace. L’équipe réussit même à se saisir et à ligoter un des ravisseurs.

De leur côté, le Capitaine Phillips et son premier assistant tentent de faire chavirer le navire ennemi, mais ne peuvent empêcher leur abordage. Néanmoins, les terroristes s’aperçoivent rapidement qu’ils ne pourront faire naviguer l’immense bateau. Dans une tentative de sauvetage du reste de l’équipage, le capitaine Phillips escorte alors les pirates jusqu'au canot de survie pour leur montrer comment le conduire, mais les pirates s'enfuient à bord en l'emmenant en tant qu'otage.

Capitaine Phillips : Photo Tom Hanks

Il faut, quelques jours plus tard, l’intervention des tireurs d'élite de la marine américaine SEAL, qui tuèrent les trois pirates à bord du bateau de survie d’une balle dans la tête, pour sauver enfin le Capitaine Richard Phillips.

Le marin a raconté son expérience traumatisante dans un livre intitulé A Captain's Duty: Somali Pirates, Navy SEALS, and Dangerous Days at Sea. Et c’est bien de cet ouvrage dont s’inspire le film.