Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Mundo Latino

Brésil : un élu veut larguer du gel hydroalcoolique depuis les airs pour lutter contre l’épidémie (vidéo)

18 mars 2021 à 11h00 Par Jérome Pasanau
Une idée qui, on s’en doute, n’a pas fait l’unanimité.
Crédit photo : Wikipédia

Alberi Dias, conseiller de la ville de Canela au Brésil, a proposé lundi 15 mars de pulvériser du gel hydroalcoolique sur la ville entière en le larguant depuis des avions ou des hélicoptères.

L’idée, un peu folle, de lancer du gel hydroalcoolique depuis les airs pour combattre le Covid-19 a été présentée lundi 15 mars, pendant une assemblée de politiciens locaux. Une idée qui, on s’en doute, n’a pas fait l’unanimité. Pourtant, Alberi Dias ne manquait pas de conviction : « Nous avons beaucoup d’hommes d’affaires ici qui possèdent des hélicoptères et des avions. Je ne sais pas s’il existe une version liquide du gel alcoolisé, mais je pense que la pulvérisation serait une bonne idée, parce que le virus est dans l’air » a-t-il expliqué, les propos ayant été repris par le site d’information brésilien Metropoles. Quand les premières moqueries se sont fait entendre, le conseiller s’est défendu, expliquant qu’ils « utilisent bien des avions pour arroser les cultures » et que « le gel alcoolisé ne fait aucun mal ».

Pendant ce temps, la situation sanitaire s'aggrave au Brésil

Sur les réseaux sociaux, la proposition d’Alberi Dias a beaucoup fait rire, et a même été tournée en dérision. Certains internautes suggérant ironiquement au président brésilien de le nommer ministre de la Santé. Une proposition qui intervient alors que Jair Bolsonaro vient tout juste de renvoyer Eduardo Pazuello qui occupait justement ce poste.

Finalement, c’est Marcelo Queiroga, président de la société brésilienne de cardiologie, qui a hérité du poste. C’est la quatrième fois que Jair Bolsonaro change de ministre de la Santé en pleine pandémie. Et ce, alors que la situation sanitaire continue de s’aggraver dans le pays. Mardi 16 mars, le Brésil a enregistré 2 846 morts du Covid-19 en 24h, un bien triste record.