Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Nación Latina

Bolivie : un mandat d’arrêt lancé à l’encontre de l’ex président Evo Morales

19 décembre 2019 à 07h24 Par Jérome Pasanau
Crédit photo : Wikipedia

L’ancien chef de l’état, actuellement exilé en Argentine, est visé par une enquête pour “sédition et terrorisme”.

Le parquet bolivien a émis mercredi 18 décembre un mandat d'arrêt contre Evo Morales. L’ex président, actuellement exilé en Argentine, est visé par une enquête pour “sédition et terrorisme”. Le texte, signé par les procureurs de La Paz, ordonne aux forces de l'ordre “d'arrêter et de conduire M. Juan Evo Morales Ayma au siège du ministère public”.  

Depuis Buenos Aires, Evo Morales s'est dit convaincu que son parti, le Mouvement vers le socialisme (MAS), allait remporter les prochaines élections en Bolivie, bien qu'il ne soit lui-même pas candidat. “Je suis convaincu que nous allons remporter les prochaines élections. Je ne serai pas candidat mais j'ai le droit de faire de la politique”, a déclaré lors d'une conférence de presse Evo Morales.