Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Bebo Valdés: une légende cubaine !

10 juillet 2017 à 20h00 Par Ludo

Il y a seulement quelques années, peu de gens connaissaient Bebo Valdés, cette légende cubaine, dernier d'une génération de très grands musiciens.

Exilé depuis les années 1960 en Suède où il est décédé en 2013, celui qui a donné naissance au style latin jazz, celui dont la fluidité du jeu mélange toutes les richesses d'une vie passée à honorer la musique afro-cubaine et le jazz et classique avait peu à peu sombré dans l'oubli. Jusqu'à l’arrivée du phénomène Buena Vista Social Club. Depuis, le pianiste de génie avait alors renoué avec le succès et ses récompenses : Grammy Awards, concerts, album avec le chanteur de flamenco El Cigala.

Au fil d'entretiens et d'enregistrements de sessions avec le pianiste, Samuel Charters a retracé la vie d'une personnalité hors du commun. Car si le nom de Bebo Valdés se retrouve aujourd'hui au Panthéon des grands musiciens cubains, son histoire elle, a commencé à La Havane, au début du siècle dernier. Son parcours, tant personnel que musical, se confond presque avec l’histoire chaotique de son pays. Les sursauts politiques qui ont agité son île l'ont même conduit au final à choisir l'exil en Suède, bien loin du climat et de l’ambiance de sa ville natale, Quivicàn, au sud de la capitale. La Havane où il passera plusieurs années au Conservatoire avant d’intégrer l'orchestre du mythique Tropicana, un incontournable de la fiesta si vous passez par là. De la gloire à l'exil après la révolution cubaine, Bebo Valdés a tout connu, tout traversé, avec un sourire tranquille et une élégance rare.

Aujourd’hui, sa musique et les films qu'il a inspirés son heureusement un témoignage précieux de qui pouvait être ce personnage de légende. En 2011 est sorti sur les écrans un très beau film d’animation intitulé « Chico et Rita » dont la musique a été réalisée par Bebo Valdes. Pour cet immense artiste qui a aussi participé au tournage du film, ça a été était une véritable expérience et une grande chance. À l’époque déjà âgé de 93 ans, il le vivait comme un retour en enfance. À voir et revoir sans modération pour découvrir le talent de Bebo Valdés, cette légende musicale bien vivante dans le cœur de tous les amoureux de musique cubaine.