Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

Bad Bunny et Farruko critiqués par un autre artiste sur Twitter

19 février 2018 à 13h00 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Bad Bunny

Ça chauffe sur Twitter ! Un artiste mexicain critique vivement les paroles des chansons de Bad Bunny et Farruko.

Bad Bunny et Farruko n’ont rien demandé et pourtant, ils ont pris cher sur Twitter. Le chanteur mexicain Aleks Syntek a en effet vivement critiqué la musique des deux stars du reggaeton en affirmant qu’ils étaient tous les deux « des délinquants ». Des propos virulents qui sont en réalité une réponse à une enquête menée par un utilisateur sur le célèbre réseau social. Ce dernier cherchait à savoir quel genre de musique les gens écoutaient dans leur bureau : Syntek, Alex Ubago et Luis Miguel ou plutôt Bad Bunny et Farruko. 

Un panel que ne valide pas du tout Aleks Syntek, qui ne veut pas être assimilé à ces derniers artistes. « Avec quelle musique penses-tu qu’une personne a la plus de chance de se faire violer ou kidnapper : Emmanuel, Syntek ou Farruko et Bad Bunny ? Le problème avec la musique d’aujourd’hui, c’est qu’ils [les artistes] sont tous des criminels. Réfléchissez-y ! », a écrit l’interprète de Es Por Ti.

Une question à laquelle plusieurs internautes se sont empressés de répondre, et notamment le fameux Christian Cruz, à l’origine du débat, comme le rappellent nos confrères du site Univision. « Je suis bien plus romantique, croyez-moi. Bad Bunny et Farruko ne sont pas dans ma playlist. Mais je suis d’accord pour dire que ce genre de musique ne fait rien de bon pour notre société ». La conversation ne s’est pas arrêtée là, puisqu’Aleks Syntek, de son vrai nom Raul Alejandro Escajadillo Pena, a une nouvelle fois dénoncé les paroles des deux artistes portoricains : « C’est de la musique pornographique et vulgaire faite par des délinquants et c’est la vérité ! ».

Malgré ces critiques, Farruko et Bad Bunny cartonnent dans l’industrie musicale latine. Le dernier enchaîne d’ailleurs les collaborations prestigieuses (Becky G, Enrique Iglesias, J Balvin, ou encore Daddy Yankee). Benito Antonio Martinez, de son vrai nom, vient aussi de dévoiler un tout nouveau morceau intitulé Amorfoda.