Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

Bad Bunny : ces objets insolites sans lesquels il ne peut pas vivre ! (Vidéo)

27 mars 2019 à 13h30 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Bad Bunny

Bad Bunny nous en dit un peu plus sur son personnage haut en couleur en dévoilant 10 objets originaux dont il ne pourrait jamais se séparer.

Benito Antonio Martinez Ocasio, plus connu sous le nom de Bad Bunny, est un personnage haut en couleur. De son look à son attitude, en passant par ses prises de paroles, le chanteur portoricain ne manque jamais une occasion de surprendre ses fans. À l’occasion d’un entretien vidéo accordé à nos confrères du média masculin GQ, celui que l’on surnomme « el conejo malo » s’est ainsi confié sur les différents traits de sa personnalité. Il en a aussi profité pour dévoiler les 10 objets insolites dont il ne peut pas se séparer, voire même sans lesquels il ne pourrait par survivre (voir vidéo ci-dessous). Et autant dire que cette drôle de liste va vous étonner… 

Tout d’abord, Bad Bunny évoque son accessoire fétiche : sa collection de lunettes. « Enfant, j’ai toujours adoré avoir des lunettes. C’est une vraie passion. Les fêtes, les réunions de famille, à l’école, j’avais toujours des ennuis parce que tu ne peux pas porter des lunettes de soleil à l’école. Je les adore, elles sont toutes différentes, rares, difficiles à trouver, très colorées », déclare-t-il, tout en affirmant ne pas avoir un modèle préféré. Il enchaîne avec ses chaussettes. Mais pas n’importe lesquelles, pas des modèles basiques : très colorées ou avec des imprimés originaux et fun. « Que je les montre ou non, cela me rend simplement heureux de les avoir avec moi ». Jusque-là, tout va bien.

Cependant, le prochain objet est assez particulier : une paire de baskets Jordan jaune qu’il n’a JAMAIS porté de sa vie. « Je ne peux pas voyager sans mes baskets (…). Je ne trouvais pas ma pointure, et je les ai toujours voulues alors que je me suis dit : ‘’Achète-les, tu t’en fous, même si c’est juste pour les porter autour de ton cou’’ ». Intéressant. Très intéressant. Arrive ensuite le moment de parler de son set de dominos de la marque SUPREME. Une passion dont il a hérité de son grand-père : « Je ne dois jamais en manquer chez moi ! Il doit toujours y avoir des dominos pour jouer (…) car c’est la culture de Porto Rico, et de l’Amérique latine en général ». 

Évidemment, que serait l’interprète de Estamos Bien sans une touche d’originalité ? Il ne se sépare donc jamais de son flacon de vernis. « Toujours un noir, parce que ça va avec tout ! », estime-t-il. Next ? Ses ceintures de lutte. Oui, parce que visiblement Bad Bunny est champion de lutte : « J’adore les avoir avec moi quand je fais des gros spectacles. Pourtant, je n’ai jamais été superstitieux, mais elles me donnent une certaine confiance, du genre : ‘’je suis le champion’’ ». 

Autre objet insolite, sa corde à sauter : « Je ne suis pas très sportif. Alors j’essaie de garder la forme et je pense que la corde à sauter, c’est le moyen le plus fun de le faire. C’est assez facile ! ». Bad Bunny se révèle aussi être un grand amateur de vin : « Il ne peut pas ne pas y avoir de vin chez moi. J’aime bien boire une bouteille à des occasions spéciales, et même si ce n’est pas le cas, j’en fais une occasion spéciale ». Et pour se donner bonne conscience, il déclare même : « Un verre de vin par jour est bon pour la santé et pour le cœur ». De plus, il s’agit d’une bouteille très spéciale qui lui a été offerte au Chili et dont l’étiquette est censée le représenter. Très original ! 

Le jeune chanteur ne se sépare pas non plus de son étui à lentilles de contact. Aussi, du haut de ses 25 ans, Bad Bunny ne quitte jamais sa sacoche Nintendo dans laquelle on trouve une Game Boy jaune à l’effigie de Pikachu. « C’était un accessoire indispensable quand j’avais 5 ou 7 ans. Plus tellement maintenant. Mais j’aime bien me remémorer cette époque ». D’ailleurs, son jeu préféré est l’édition Gold de Pokémon. Le dernier objet cher au cœur de Bad Bunny et pas des moindres : son chargeur de téléphone (et c’est le cas pour bon nombre d’entre nous, n’est-ce pas ?). « Je crois que le chargeur est bien plus important que le téléphone en lui-même. Parce qu'à quoi sert un téléphone sans charge ? », nous questionne-t-il pour conclure.