Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Attention, cosmétiques dangereux en vente !

12 juin 2017 à 16h19 Par Ludo

L'étude n'a pas fini de faire parler. La semaine dernière, l'UFC-Que Choisir tirait la sonnette d'alarme concernant 1000 produits en vente contenant des substances indésirables voire même illégales ! Désormais plusieurs associations essaient de nous aider à y voir plus clair dans la composition de nos produits de beauté.

Quels produits sont concernés ?

1000 produits ont été épinglés par l’UFC-Que Choisir, du déodorant au fond de teint en passant par le shampoing et la crème solaire pour enfant. 12 composants préoccupants ont été identifiés entre les substances allergisantes et les fameux perturbateurs endocriniens. Le plus inquiétant surtout ce sont ces 23 produits pourtant en vente mais qui présenteraient des composants totalement illégaux !

Il faut notamment se méfier dans les crèmes solaires de la présence de méthylisothiazolinone ou abrégé en MIT, un élément allergisant interdit depuis l’été dernier. De son côté l’UFC-Que Choisir a en tout cas demandé le retrait immédiat des rayons des 23 produits incriminés.

Comment s’y retrouver quand on fait ses courses ?

Alors que les consommateurs peuvent parfois se retrouver perdus face à ces nombreuses alertes et des composants dont ils ne comprennent pas le nom, de son côté l’association 60 millions de consommateurs nous donne quelques conseils.

Déjà dans ce qu’on appelle substance indésirable, il peut y avoir les perturbateurs endocriniens, à bannir, mais aussi des plastiques liquides incorporés dans les gels douches par exemple. Ceux-la ne sont pas nocifs pour notre santé mais pour la planète.

Première leçon donc, ne pas mettre tous les produits cosmétiques potentiellement dangereux dans le même panier. Deuxième chose à savoir, il faut regarder la composition du produit dans son ensemble. 60 millions de consommateurs donne l’exemple du laurylsulfate de sodium. Souvent utilisé dans les shampoings, à lui seul il peut être irritant pour le cuir chevelu. Néanmoins comme la plupart des formules introduisent de l’huile d’argan ou de coco, son effet est neutralisé.

Enfin de manière générale, sachez que plus la liste des composants est courte dans un produit, mieux c’est. Privilégiez aussi les noms de composants en latin plutôt qu’en anglais.

Sinon au Brésil, on a tout compris, on utilise plutôt les produits de la nature pour se faire une belle peau !

Maud Tambellini