Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Nación Latina

Argentine : le nouveau président promet de légaliser l’avortement

02 mars 2020 à 11h07 Par Gianni CASTILLO
Un projet de loi pour légaliser l'avortement va être proposé par le nouveau président argentin d'ici quelques jours.
Crédit photo : Pixabay

Le nouveau président argentin, Alberto Fernandez est bien décidé à présenter son projet de loi devant le congrès. L’élu a en effet annoncé hier, proposer la légalisation de l’avortement dans le pays malgré le rejet du Sénat il y a deux ans.

A peine arrivé, et déjà à l’attaque des dossiers sensibles. Alberto Fernandez a été élu à la présidence du pays le 10 décembre dernier et il prévoit déjà dans les 10 prochains jours de présenter un projet de loi pour légaliser l’avortement.

L’annonce a été accueillie sous les applaudissements et a provoqué la joie des milliers de manifestants regroupés devant le palais du congrès. Aujourd’hui, l’avortement en Argentine est uniquement légal en cas de viol ou de danger pour la vie de la mère. Pourtant ce sont plus de 400.000 avortements qui sont pratiqués tous les ans dans le pays, d’après les chiffres des organisations de Défense des femmes.