Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Antidouleurs : certains sont dangereux pour la santé !

27 avril 2018 à 09h21 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Pixabay

Une étude de 60 millions de consommateurs révèle que certains antidouleurs sans ordonnance sont dangereux pour la santé ! Ils sont à utiliser avec modération, voire à proscrire.

Un meilleur rapport bénéfice-risque. Le paracétamol a les faveurs de l’étude du magazine « 60 millions de consommateurs » qui, dans son numéro du mois de mai, s’est penché sur les antidouleurs et l’automédication.

Le mensuel a testé une trentaine d'antidouleurs en vente libre en pharmacie qui contiennent soit paracétamol, soit de l'ibuprofène ou de l'aspirine. D'après la conclusion de cette étude, les analgésiques ne doivent pas être pris plus de cinq jours de suite. Mais le plus marquant c’est l’aspirine, largement déconseillé par le magazine. Parmi les marques qui en contiennent dans le test, elles sont au mieux déconseillées, au pire à proscrire.

Le paracétamol reste la meilleure option

L’autre classe testée est l’ibuprofène mais elle est à relayer au rang de second choix quand il faut choisir un antidouleur. Attention aux effets secondaire comme des troubles digestifs plus ou moins grave. Le magazine recommande quatre marques jugées efficace : Antaréne, Advil, Nurofen et Spedifen.

Le paracétamol reste donc la meilleure option et présente le meilleur rapport « bénéfice-risque », à condition de prendre des doses raisonnables (trois grammes par jour), et de ne pas boire d'alcool en même temps, nous dit l’étude de « 60 millions de consommateurs ». Parmi les marques les plus efficaces, le mensuel cite le Dafalgan et le Doliprane 500 mg en comprimés.