Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Mundo Latino

Amazonie : les hypermarchés Casino accusés de favoriser la déforestation

04 mars 2021 à 09h54 Par TD
Des ONG reprochent à Casino de vendre de la viande bovine, dont l'élevage provoque la déforestation.
Crédit photo : Commons Wikimedia

Le groupe Casino est poursuivi en justice par onze ONG, qui l'accusent de porter atteinte à l’environnement et aux droits humains en Amérique du Sud.

C’est la première fois qu’une chaîne de supermarchés française est poursuivie en justice de cette manière. Une coalition d’ONG, dont des représentations de peuples autochtones du Brésil et de Colombie, a engagé des poursuites judiciaires contre Casino.

D’après les ONG, le groupe participerait à la déforestation de l’Amazonie à cause de l’élevage bovin dont il vend la viande dans ses enseignes sud-américaines, et porterait atteinte aux droits humains de la population dont il s’accapare les terres. Trois millions d’euros de dédommagements sont réclamés.

Le Brésil, deuxième marché de Casino après la France

Casino, dont les activités en Amérique du Sud représentent près de la moitié de son chiffre d’affaires, n’a pas encore commenté cette annonce, mais a indiqué que sa “filiale brésilienne GPA déploie une politique systématique et particulièrement rigoureuse de contrôle de l'origine de la viande bovine livrée par ses fournisseurs”.

"Le groupe Casino, au travers de ses filiales en Amérique Latine, lutte activement, et depuis plusieurs années, contre la déforestation liée à l'élevage bovin au Brésil et en Colombie, et ce, en prenant en compte la complexité des chaînes d'approvisionnement", a ajouté le groupe dans un communiqué.