Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Alyssa Milano : victime d'un viol en plein tournage, l'actrice américaine raconte

15 octobre 2019 à 16h00 Par A.L.
Crédit photo : The WB

Deux ans après le célèbre mouvement #MeToo qu'elle a initié et qui a remué la toile, Alyssa Milano vient de révéler avoir été victime d'un viol en plein tournage, en 1993.

C'est dans un nouvel épisode de son podcast Sorry not sorry qu'Alyssa Milano vient de révéler cette histoire atroce. En effet, l'actrice américaine de 47 ans, à l'initiative du célèbre mouvement #MeToo lancé sur Twitter il y a deux ans, a confié avoir été violée pendant le tournage d’une scène de sexe alors que les caméras "tournaient encore". C’est la première fois que la comédienne, bien connue des téléspectateurs de Madame est servie ou Charmed, évoque en détails ce drame survenu il y a plus de vingt quatre ans. 

Voir cette publication sur Instagram

Tomorrow is the 2 year anniversary of #MeToo going viral. On today's episode of @sorrynotsorrypod , listeners share their #MeToo stories. Link in bio.

Une publication partagée par Alyssa Milano (@milano_alyssa) le

Un récit glaçant

"J'ai déjà partagé mes autres histoires #MeToo, mais je n'ai jamais raconté celle-là publiquement avant. C'était il y a presque vingt-cinq ans, mais c'est toujours très difficile d'en parler", a-t-elle annoncé pour débuter son podcast. "L'année qui a suivi l'arrêt de 'Madame est servie', je travaillais dur pour sortir de la case dans laquelle mon travail en tant qu'enfant-star à la télévision m'avait mise. À l'époque, ça voulait dire accepter des rôles qui avaient des scènes de sexe", a confié celle qui avait 18 ans au début des années 90. "L'un des films que je devais tournés avait une scène dans laquelle je devais faire l'amour avec un homme de dix-sept ans plus vieux que moi", a-t-elle expliqué, sans dévoiler le titre du film en question ni l'acteur concerné. "Mais les professionnels savent gérer ce genre de situation de manière appropriée, sans dépasser les limites et avec un degré de confiance qui est important. Les prédateurs ne peuvent pas. L'homme qui m'a agressé n'était pas un professionnel", a déclaré Alyssa Milano, d'une voix très émue, de celui qu'elle nommera le "prédateur" tout au long de ses confessions. 

"Il a tenté de me pénétrer avec ses doigts"

Selon les dires de la comédienne, cela s’est produit l’année qui a suivi la fin de la série Madame est servie, soit en 1993. L'actrice poursuit : "Il a profité d'un instant de vulnérabilité de ma part pour mettre ses mains sous mes sous-vêtements  et tenter de me pénétrer avec ses doigts. Il m'a violée sur le tournage alors que les caméras tournaient. Le réalisateur du film, juste après mon agression, est venu me voir : ‘Je suis désolé de ce qui s’est passé, je ne sais pas ce que tu veux que je fasse avec ça. Est-ce que je devrais appeler la police ?’. J’ai continué, pendant six heures, à tourner la scène avec l’homme qui venait de m’agresser", a-t-elle lâché amèrement. L'actrice américaine a ensuite avoué que son "prédateur est toujours dans l'industrie et poursuit sa carrière dans de grosses productions", ajoutant qu'elle ne ne dévoilerait pas son identité par respect pour la femme et les enfants de celui qui l'a violée : "Je ne veux pas les prendre pour cibles".