Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Alerte au moustique tigre en Ile-de-France

30 avril 2018 à 10h49 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Pixabay

42 départements en France Métropolitaine sont particulièrement touchés, dont le Val-de-Marne et les Hauts-de-Seine. Le moustique tigre a aussi été aperçu plus ponctuellement en Seine-et-Marne, en Essonne et dans l’Oise. Les autorités sanitaires craignent qu'il ne véhicule plusieurs maladies contagieuse, comme la dengue.

Nuisible. Le moustique tigre refait parler de lui, comme chaque été depuis maintenant plusieurs années. Mais cette fois, sa zone d’activité s’étend encore un peu plus préviennent les autorités sanitaires. Le nuisible, qui véhicule des maladies comme le chikungunya, la dengue ou le virus zika, est désormais présent dans 42 départements en Métropole, dont les Hauts-de-Seine et le Val-de-Marne (ceux en rouge sur la carte). Il a été détecté épisodiquement dans neuf autres (en orange) comme la Seine-et-Marne, l’Essonne et l’Oise.

La Direction générale de la santé (DGS) a fait de l’insecte "une cible de surveillance prioritaire durant sa période d'activité du 1er mai au 30 novembre" en France Métropolitaine. Car le moustique tigre est présent depuis longtemps dans les départements d’Outre-mer, et plus particulièrement sur l’île de la Réunion.

Il est très important de supprimer les eaux stagnantes

Les autorités sanitaires s’inquiètent des risques d’importation du virus par des personnes voyageant entre la Métropole et la Réunion, notamment. « Cela fait craindre l'apparition de personnes piquées et contaminées en métropole », explique la DGS qui rappelle que 18 cas autochtones de dengue ont été signalés dans l'Hérault et le Gard entre 2014 et 2015, et 17 cas de chikungunya dans le Var en 2017.

Pour se prémunir face au moustique tigre dans les départements concernés, il est très important de supprimer les eaux stagnantes. La Direction générale de la santé préconise ainsi d'enlever les soucoupes des pots de fleurs ou les remplir de sable, de changer l'eau des vases plusieurs fois par semaine ou de mettre à l'abri de la pluie tout objet pouvant se remplir d'eau sur les balcons ou dans les jardins.