Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Alejandro Sanz : le chanteur vient d'être condamné par la justice espagnole

17 septembre 2019 à 14h00 Par A.L.
La fortune d'Alejandro Sanz va être allégée de 5,4 millions d'euros.
Crédit photo : Alejandro Sanz

La superstar de la pop espagnole, Alejandro Sanz, a été jugée responsable de violation de contrat, et ainsi condamnée à verser la somme de 5,4 millions d'euros à son ex-manager durant 25 ans, Rose Lagarrigue.

Une chose est sûre, l'année 2019 n'est pas la meilleure pour Alejandro Sanz. S'il vient d'annoncer en juillet dernier, son divorce avec Raquel Perera, la mère de ses deux derniers enfants, Dylan et Alma, 8 et 4 ans, le chanteur espagnol âgé de 52 ans doit désormais faire face à une condamnation de la justice. En effet, l'interprète de La Tortura, en duo avec Shakira, est depuis trois ans en procès avec Rosa Lagarrigue, celle qui a été son agent pendant 25 ans et avec laquelle il a cessé de travailler en 2016, "sans explication" selon la plaignante. Très remontée contre le chanteur, la femme lui réclamait neuf millions d'euros pour violation présumée de contrat. Mais aujourd'hui, si les deux protagonistes se sont revus en juillet dernier devant le tribunal de première instance de Madrid, où ils se sont rendus avec leurs avocats, la justice a enfin rendu son verdict : Alejandro Sanz vient d'être condamné, le 9 septembre dernier, à verser 5,4 millions d'euros (soit près de 6 millions de dollars) à son ex-manager.

Voir cette publication sur Instagram

La mejor canción del verano...el ruido del mar. #VitamiMar

Une publication partagée par Alejandro Sanz (@alejandrosanz) le

Alejandro Sanz garde le silence

"Le jugement rendu n'est pas définitif et est susceptible d'appel", indique le juge qui s'est occupé de l'affaire. De son côté, la plaignante avait déjà déclaré à El Pais que "la rupture était totalement unilatérale""La chose la plus triste que j'ai faite dans ma carrière", confiait-t-elle. "J'ai commencé avec Alejandro dès le début quand il était encore enfant à Moratalaz. Il m'est difficile de parler parce que de très graves problèmes sont en cause. Et je n'ai pas d'explication non plus. La rupture était complètement unilatérale et avec un contrat valide, c’est-à-dire qu’elle n’était pas du tout au programme. Ce qui est très douloureux,", a ajouté la plaignante en parlant de sa rupture de contrat avec Alejandro Sanz avant de déclarer : "Je devais le poursuivre en justice, bien sûr. Je sais que beaucoup de gens pensent qu'il m'a poursuivi, mais non. Je l'ai poursuivi et c'est la chose la plus triste que j'ai faite de toute ma vie professionnelle. C'est formidable, car je n'ai que de bons souvenirs avec Alejandro. C'est un artiste. Mais aujourd'hui, la situation est différente. C'est très triste, c'est malheureux, ça me tue", a-t-elle dit. Pour l'instant, Alejandro Sanz n'a fait aucune déclaration officielle sur le verdict rendu.