Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Absher : l'application honteuse qui contrôle les femmes

17 février 2019 à 18h45 Par Aurélia Lebailly
Crédit photo : Pixabay

Elle fait le buzz depuis son lancement sur l'App Store. Elle ? L'application Absher qui permet aux hommes Saoudiens de contrôler leurs femmes.

On pourrait croire à un nouvel épisode de la série "Black Mirror" ou un remake de "Big Brother", et pourtant, il s’agit d’une bien triste réalité. En Arabie saoudite, le gouvernement a développé une application baptisée Absher (qui signifie "prédicateur" en arabe) et qui permet aux hommes de traquer les femmes de leur entourage afin de les empêcher de quitter le territoire.

Lutter contre les fuites massives féminines

Si les femmes Saoudiennes ont le droit de conduire depuis juin dernier, elles doivent toujours demander l’autorisation de leur tuteur (père, mari ou frère) pour ouvrir un compte bancaire ou quitter le pays. C’est là que la technologie va plus loin : Absher dématérialise les démarches et permet aux hommes de donner la permission de voyager à leurs femmes, soeurs et filles. Ces dernières n’ont qu’à présenter leur passeport à l'aéroport pour que le tuteur reçoive instantanément une notification du Ministère de l’Intérieur l’invitant à donner son accord, ou non. Pire encore : tous les déplacements effectuées par les femmes sont enregistrés sur l’application.

En effet, nombreuses sont celles qui, face à une liberté si restreinte, veulent quitter le territoire. Certaines Saoudiennes ont même essayé de trouver une parade pour contrer ce système de contrôle détestable : elles volent le téléphone de leur tuteur et changent les codes d’accès pour se donner des autorisations de voyager. Elles n’hésitent pas aussi à changer le numéro de téléphone d’alerte, afin d’envoyer les notifications à elle plutôt qu’à leur tuteur. Malheureusement, ces pratiques ont un risque : celui d’être rattrapé par leur famille et de subir des sanctions très violentes...

Google et Apple, complices d’Absher ?

Depuis sa diffusion sur les plateformes de Google et Apple, l’application Absher ne cesse de déchaîner les passions. Diverses ONG, à l’instar de Human Rights Watch, se sont emparées du sujet pour dénoncer cette odieuse application. Interpellé par le sénateur démocrate américain Ron Woden, les patrons des deux multinationales ont promis d’enquêter sur la question, tout en assurant ne jamais avoir entendu parler d’Absher. Triste constat : sur Google Play Store, Absher a déjà été téléchargée plus d'un million de fois.