Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

280 000 habitants de la Seine-Saint-Denis vivent sous le seuil de pauvreté

27 novembre 2020 à 11h30 Par Mikaël Livret
Un rapport de l'Observatoire des inégalités a été rendu jeudi.
Crédit photo : DR

Sept villes de Seine-Saint-Denis figurent parmi les vingt les plus pauvres de France. Dans le département, 17,5% de la population vivent avec moins de 1063 euros par mois.

C'est Grigny (Essonne) qui occupe la première place régionale. Selon un rapport sur la pauvreté en France, rendu public jeudi soir par l'Observatoire des inégalités, 280 000 personnes vivent sous le seuil de pauvreté en Seine-Saint-Denis.

À Aubervilliers, Clichy-sous-Bois ou encore La Courneuve, plus de 4 habitants sur dix doivent vivre, chaque mois, avec moins de 885€ par mois, soit la moitié d'un salaire médian en France. Et bien en dessous du seuil de pauvreté, fixé à 1063 euros par l'Insee.

À titre de comparaison, entre 5 et6 % des habitants du Chesnay (Yvelines), de Gif-sur-Yvette (Essonne), ou de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), sont dans leur situation, selon ce rapport.