Rihanna: très critiquée suite à ses photos pour Vogue Arabia (photos)

Rihanna Official
31 octobre 2017
Par Ludo
La chanteuse fait la Une du magazine Vogue Arabia. Censée rendre hommage à la reine d’Egypte Néfertiti, Rihanna n’a réussi qu’à s’attirer les foudres des internautes. On l’accuse d’" appropriation culturelle ".

C’est vraiment une mauvaise passe que traverse la star internationale Rihanna. À 29 ans seulement et déjà auréolée de tous les succès, elle comptait récemment se mettre en scène dans les médias et s’assurer une belle promotion, mais malheureusement tout cela a dérapé. En pleine tournée mondiale pour assurer la publicité de sa marque de produits de beauté, la star a accepté de poser pour le célèbre magazine Vogue, dans sa version destinée aux pays arabes. Sur la couverture en papier glacé de l’édition Vogue Arabia, Rihanna arbore sur sa tête une coiffe royale identique à la couronne que portait à l’époque de l’Egypte ancienne, Néfertiti l’épouse du pharaon Akhenaton. A priori, c’est juste une belle photo. De plus, Rihanna, très intéressée par l’histoire de l’Egypte, porte sur le bras un tatouage représentant justement la reine égyptienne Néfertiti.

@VOGUEARABIA

Une publication partagée par badgalriri (@badgalriri) le

Mais ce coup médiatique-là n’est visiblement pas au goût des internautes qui ont vivement critiqué Rihanna estimant entre autres qu’elle n’avait pas le droit de se « prendre » pour une reine égyptienne. Plus sérieux et précis dans leurs reproches à l’encontre de la star, certaines critiques lui reprochent ainsi qu’à son entourage professionnel de se rendre avec cette photo coupable d’appropriation culturelle. Une expression un peu technique qui signifie qu’on emprunte des codes esthétiques ou le savoir-faire d’autres cultures, dans un but mercantile ou pour créer la polémique.

Depuis quelques années, Rihanna nous a habitués à un parfum de scandale, notamment à travers des clips un peu osés ou des tenues très sexy. Dans cette affaire, la star se défend absolument d’avoir voulu choquer. D’après son porte-parole, son intention était de rendre hommage à ce grand personnage qu’était la Reine Néfertiti.