Radars de virage et radars drones : ca va flasher !

19 septembre 2017
Par Bertrand Loppin
L’an dernier, 660 personnes ont trouvé la mort dans un virage. Pour stopper cette hécatombe, de nouveaux radars arrivent…

En 2016, près de 500 automobilistes et 160 motards ont perdu la vie dans un virage. Cela représente 19% des personnes tuées sur les routes. Les causes des accidents routiers dans les virages sont multiples, mais elles sont toujours aggravées par une vitesse excessive ou inadaptée. En effet, si l’on aborde une courbe à une vitesse trop élevée, la force centrifuge a tendance à déporter le véhicule vers l’extérieur du virage. Pour y remédier, l’idée consiste donc à flasher à l’approche des virages.

Auparavant, les radars n’étaient efficaces que si ils étaient installés sur un point fixe et sur une ligne droite. Mais désormais, une nouvelle technologie permet de contrôler la vitesse d’un véhicule en mouvement dans une courbe. Résultat, le ministère de l’intérieur a décidé déployer de nouveaux types de radars à l’approche des virages dangereux. Au total, 248 radars ayant cette capacité vont pouvoir être déployés dans les prochains mois. Ils seront tous annoncés en amont par un panneau. Les premiers radars autonomes de virage ont été installés le week-end dernier à l’approche d’une courbe sur deux routes départementales d’accès au circuit Paul-Ricard, dans le Var, pendant l’épreuve motocycliste du Bol d’or.

Mais le meilleur est à venir… La possibilité de contrôler la vitesse en courbe élargit le champ des possibles. L’idée consiste à utiliser des drones pour contrôler la vitesse des conducteurs. Ainsi, un officier de police judiciaire accompagné d’un pilote de drone se positionne le long d’une route. Le drone filme la circulation et repère les comportements délictueux. Des motards postés en aval sur la route sont alors prévenus et peuvent intercepter le conducteur en infraction pour lui dresser un PV. 

Une expérimentation a été lancée à Bordeaux en Gironde. Les premiers résultats sont qualifiés d’intéressants. Du côté du ministère de l’intérieur, on étudie la possibilité de débloquer un financement pour pouvoir acheter quelques drones et élargir le dispositif actuellement expérimenté en Gironde à d’autres départements. Si en Belgique les radars cachés dans des poubelles connaissent un succès certain, en France, entre radars de virage et radars drones, on sait aussi faire preuve d’esprit inventif.