Divertissements

Miss Tahiti 2017: une élection caliente !

23 juin 2017 à 17h05 Par Ludo
Pour changer un peu des soirées de décembre devant Jean-Pierre Foucault et Miss France, on va se caler devant l’élection de Miss Tahiti. C’est quand même un peu plus caliente !

À peine une Miss France élue que l’élection suivante se prépare déjà. Ce vendredi 23 juin, Miss Tahiti sera choisie. Il s’agit de la première Miss régionale de la série Miss France 2018 à être connue. Animée par Jean-Pierre Foucault (oh non on ne l’avait pas vu venir !) cette soirée est retransmise sur Polynésie 1ère et France Ô dans l’hexagone. Pour suivre le direct à Paris il faudra se lever à 8h du matin demain samedi. Si les candidates sont d’ores et déjà présentées sur le site du comité, un détail nous titille depuis quelques jours.

Sur les dix jeunes femmes en compétition pour Miss Tahiti, quatre mesurent entre 1,65 et 1,68 m. Or, le règlement Miss France stipule que la taille minimale doit être d’1,70 mètres sans talons. Les règles de Miss Tahiti 2017 sont encore plus sévères: il faut mesurer au moins 1,72 m sans talons. Par conséquent, seules six candidates sont en réalité en lice dans ce concours cette année. Mareva Domby (1,65 m), Leslie Timau (1,68m), Tehani Blanc (1,68m) et Hania Dianrd (1,66m) sont ainsi inéligibles.

Alors comment est-ce possible nous direz-vous ? En fait, comme l’indique le comité Miss France présidé par Sylvie Tellier, l’organisation de Miss Tahiti s’autorise à proposer des candidates qui ne répondent pas aux critères. Ces jeunes femmes ne seront donc pas élues lors de cette élection car impossibles à présenter au concours national. «En ce qui concerne la taille des filles, il est vrai qu’elles doivent mesurer au moins 1m70 pour prétendre au titre de Miss Tahiti et donc de Miss France, mais nous dépendons parfois du choix des communes et, de notre côté, nous devons aussi nous adapter aux candidatures qui se présentent», explique Leïana Faugerat, présidente du comité Miss Tahiti, à nos copains de Tahiti Infos .

Par ailleurs, pour l’élection de Miss France, aucune candidate ne doit présenter de tatouages sur son corps. Mais, une fois de plus, l’une des prétendantes au titre de Miss Tahiti se démarque. Leslie Timau, qui est au passage notre petite chouchoute pour l’élection de ce soir. La jolie jeune fille arbore fièrement deux tatouages parfaitement visibles sur le bras et l’épaule. Une situation embarrassante même si à Tahiti les tatouages font partie de la culture locale.