Les femmes travailleront bénévolement à partir de vendredi !

lesglorieuses.fr
02 novembre 2017
Par Clément Gwizdz
Ce n’est pas une blague ! Ce vendredi à partir de 11h44, mesdames vous pourriez arrêter de travailler si l’égalité des salaires était effective en France. C’est ce que nous apprend la newsletter féministe Les Glorieuses.

La newsletter Les Glorieuses invite toutes les femmes à quitter leur travail ce vendredi 3 novembre à 11h44. Objectif: se battre pour l’égalité salariale. Il faut dire que tous les jours de l’année, après 16h34 et 7,5 secondes, les femmes travaillent gratuitement!

Les écarts de salaires entre femmes et hommes sont toujours d’actualité. Les chiffres d’Eurostat le prouvent; la différence est de 15,8%, à compétences égales. Les Glorieuses ont donc fait leur calcul et nous apprennent que les femmes vont travailler bénévolement pendant 39,7 jours ouvrés cette année. Concrètement, dès vendredi, elles vont travailler gratuitement. Ce mouvement n’est pas nouveau puisque l’année dernière, les femmes étaient appelées à cesser de travailler le 7 novembre à 16h34. On constate que la situation a empiré en un an puisque cette année cette journée arrive quatre jours plus tôt.

                             

Comment expliquer ces inégalités ? Selon le collectif Les Glorieuses, le temps de travail est l’une des raisons de ces inégalités salariales. 27% des femmes exercent une activité à temps partiel contre 6% des hommes.

                            

Les Glorieuses lancent une pétition en ligne et un hashtag #3novembre11h44. Objectif: mobiliser un maximum de femmes et alerter le gouvernement. Le collectif espère que les femmes vont jouer le jeu en se mettant en grève à 11h44 afin de paralyser le monde du travail. Il n'y a pas que la France qui a lancé ce mouvement de colère. Les Islandaises ont cessé de travailler le 24 octobre 2016 à 14h38. Un mouvement largement suivi qui a porté ses fruits puisque le gouvernement islandais a voté au printemps une loi imposant l’égalité salariale dans les entreprises de plus de 25 salariés.

Sachez qu'au rythme actuel des changements, l’égalité des salaires entre femmes et hommes serait parfaitement atteinte en 2186 !