Le Président du Vénézuela reprend Despacito: Luis Fonsi et Daddy Yankee sont furieux !

26 juillet 2017
Par Ludo
La chanson la plus écoutée de tous les temps, Despacito, a été reprise, sans aucune autorisation, par Nicolás Maduro. Luis Fonsi et Daddy Yankee sont furieux.

Le président du Venezuela a remixé illégalement la chanson Despacito pour promouvoir sa campagne électorale en faveur du vote du 30 juillet visant à élire une assemblée qui le maintiendrait au pouvoir. L’affaire ressemble au premier abord à un banal conflit de droits d’auteur, mais dans le contexte vénézuélien actuel, elle prend un fort caractère politique.

Lundi 24 juillet, Nicolàs Maduro visiblement enjoué a présenté le remix « Despacito » dans son émission hebdomadaire sur la chaîne de télévision officielle VTV. On remarque que le Président est plutôt tranquille, puisqu'il a son propre show à la télé pour balancer toutes ses idées et rester au pouvoir. Le même jour, les deux créateurs de «Despacito» , Luis Fonsi et Daddy Yankee ont vivement condamné cette reprise et ne se sont pas gênés pour le faire savoir via leurs réseaux sociaux : «Que tu t’appropries illégalement une chanson n’est rien comparé au crime que tu commets et que tu as commis au Venezuela», a écrit Daddy Yankee, sur son compte Instagram en s’adressant directement au président Maduro.

Le projet de Nicolas Maduro est largement contesté au sein de son pays. Des manifestations quasi quotidiennes dénoncent le rôle du pouvoir dans la ruine actuelle du pays. Les affrontements sont nombreux et des dizaines de personnes ont déjà trouvé la mort depuis le début de la crise. Le message de Daddy Yankee est particulièrement engagé en faveur des manifestations actuelles contre le gouvernement. Il condamne fermement la mort d’une «centaine de héros» tués en défilant dans la rue contre le pouvoir en place.

Ils ont tout deux qualifiés « d’illégal » et de « néfaste » l’utilisation de leur tube à des fins politiques par le gouvernement du Venezuela. « Ce régime dictatorial est une plaisanterie, non seulement pour mes frères vénézuéliens, mais aussi pour le monde entier. Avec ce plan de marketing néfaste, vous continuerez tout seul à mettre en évidence votre idéal fasciste », a ajouté de son côté Luis Fonsi. On espère maintenant que Despacito et son impact planétaire pourront plutôt œuvrer pour que la paix revienne au Vénézuela.