Le manque de sommeil tue

dr
29 septembre 2017
Par Clément Gwizdz
Le manque de sommeil serait-il un danger pour notre corps? Matthew Walker professeur du centre for Human Sleep Science à l’université de Berkeley affirme que la fatigue provoquerait des risques de cancer, crise cardiaque et maladie d’Alzheimer.

Les paupières lourdes, la sensation de fatigue au reveil, jambes lourdes…. Ces symptômes ne trompent pas. Vous n’avez qu’un seul souhait retrouver au plus vite votre lit. Rassurez vous, vous n’êtes pas le seul dans ce cas puisque que plus de 50% de la population ne dort que 6 heures par nuit, voire moins. Pour un spécialiste de la question, Matthew Walker, il s’agit d’une épidémie. Une épidémie dont les conséquences serait beaucoup plus dangereuse sur notre santé qu’on ne l’imagine. Il affirme que les personnes qui ne prennent pas assez soin de leurs nuits, risque de souffrir de diabète, d’obésité, de cancers mais aussi de la maladie d’Alzheimer.

 "Sans sommeil, peu d’énergie et des maladies"

Comment expliquez que l’on dort moins ? C’est très simple, nous avons d’autres priorités. Selon ce spécialiste, l’arrivée des smartphones, tablettes, télévisions  a chamboulé notre quotidien. Ces appareils high-tech envahissent notre quotidien et nous distraient jour et nuit. Ce n’est pas seulement les seuls responsables. Le travail est dans le viseur de ce spécialiste. Selon lui, le travail est  également responsable de cette nouvelle carence puisque la frontière est de plus en plus floue entre le temps de travail et le temps personnel. Il affirme également que les adultes de plus de 45 ans dormant moins de six heures par nuit augmentent leurs risques de subir une crise cardiaque ou un AVC de 200% par rapport à ceux dont les nuits durent huit heures. Comment a -t-il réalisé son étude ? Il s’est appuyé sur une vingtaine d’études épidémiologiques pour dresser ces constats : « Sans sommeil, peu d’énergie et des maladies. Avec sommeil, vitalité et santé. Plus votre temps de sommeil est court, plus courte sera votre vie. » La solution, selon lui, c’est de se rappeler que minuit signifie au milieu de la nuit.