Rédaction

Le clitoris enfin représenté dans les manuels scolaires !

29 août 2017 à 15h41 Par Maud Tambellini
Crédit photo : DR

C’est une petite révolution en cette rentrée scolaire. Pour la première fois, un manuel représente correctement le clitoris dans le schéma de l’appareil génital féminin.

Une bataille de longue haleine

Vous avez peut-être encore quelques souvenirs de vos cours de SVT au collège. Mais c’est en tout cas à ce moment-là de la scolarité qu’on étudie les appareils reproducteurs de l’homme et de la femme. Et jusqu’à présent dans les manuels, le clitoris était un peu laissé de côté.

En fait dans les schémas explicatifs, il était soit carrément oublié, soit représenté seulement par son gland, la partie externe. Mais c’est fini, pour la première fois en cette rentrée la maison d’édition Magnard a modifié son approche en dessinant un clitoris fidèle à la réalité scientifique.

Une belle victoire dont s’est en tout cas félicité en mai dernier le collectif SVT Egalité sur Facebook.

Il faut dire que la bataille ne date pas d’hier. La chercheuse Odile Fillod avait déjà mis en ligne un modèle de clitoris à imprimer en 3D, que n’importe quel professeur peut utiliser pour ses cours. Et le membre du collectif SVT-égalité Vincent Guili avait déjà partagé avec des enseignants des schémas corrects des organes génitaux féminins et masculins.

Une absence de représentation non sans conséquence

Selon une enquête menée par une sexologue en 2009, 83 % des filles et 68 % des garçons de 3ème et de 4ème ne connaissent pas la fonction du clitoris. Une fille de 13 ans sur deux et une de quinze ans sur quatre n’avaient même pas conscience de posséder un clitoris.

Et ce ne sont pas que les manuels scolaires qui boudent le clitoris. Pire encore en 2012, le clitoris ne figurait pas dans le dictionnaire Larousse junior des 7-11 ans alors que vous pouviez trouver les mots pénis ou testicules.

Néanmoins, il semble qu’une fois la majorité passée, on retrouve le chemin de cet organe du plaisir puisque 74% des Françaises avouent s’être déjà masturbées !