La pensée vous muscle !

dr
05 octobre 2017
Par Clément Gwizdz
Fini les heures à la salle de musculation ! Une étude publiée dans la revue scientifique Journal of Neurophysiology a démontré que l’on peut se muscler par la pensée. Oui vous avez bien lu ! Il suffirait de penser à des exercices physiques.

Vous rêvez d’avoir un corps musclé ? Pas besoin de vous rendre dans une salle de sport ou de faire un jogging le dimanche. Pas besoin de consacrer un budget pour une activité sportive. Il suffit de penser à des exercices physiques pour se muscler. Le cerveau contrôlerait notre force. C’est le constat émis par des chercheurs de l’université de l’Ohio aux Etats-Unis. Ces derniers se sont penchés sur la question. 44 personnes ont été scrutées à la loupe pendant un mois. 29 d’entre eux ont été immobilisés. Ils ne pouvaient pas bouger leur poignet. Parmi eux, 14 ont dû exécuter des exercices mentaux en imaginant qu’ils contractaient très fort les muscles de leur poignet. Les quinze autres étaient libres de leurs mouvements.

                                

Les résultats ont prouvé que l’on pouvait se muscler par la pensée. La preuve : les personnes immobilisées ont perdu de leur force musculaire. Mais celles qui ont imaginée faire des exercices de contractions ont été beaucoup moins diminuées physiquement. Concrètement, ils ont vu leur force décliner de 24%. Et les 15 autres ont constaté une perte de leur physique de 45%.

                               

Comment expliquer ces résultats ? C’est très simple, quand nous pensons que nous faisons du sport, cela stimule le cortex prémoteur et le cortex moteur primaire qui sont responsable des déplacements. Tout est logique ! Lorsque on y pense, c’est presque comme si nous le faisions. Il faut savoir que pour réaliser cette étude, les cobayes ont dû imaginer qu’ils contractaient leurs muscles pendant cinq secondes 260 fois par séance. Il est peut-être plus agréable de jouer au tennis ou au football entre amis.