L’orgasme: le remède contre le mal de tête !

dr
04 octobre 2017
Par Clément Gwizdz
Faire l’amour serait un bon moyen de calmer les maux de tête. Des scientifiques allemands de l’université de Münster ont planché sur ce sujet. Les résultats de cette étude sont bluffants. On vous explique pourquoi.

« Pas ce soir, j’ai la migraine » cette excuse de votre partenaire pourrait ne plus fonctionner après avoir lu cet article. S'il vous sort cette excuse, pas besoin de lui donner un antidouleur, il suffira de lui faire un câlin. Magique non ?  Son mal de tête disparaitra ! S'il ne vous croit pas, vous pouvez lui parler de la découverte de scientifiques allemands. 800 personnes atteintes de migraines ont été analysées. 200 d’entre elles souffraient de maux de tête récurrents. Elles ont répondu à un questionnaire sur les rapports sexuels qu’elles avaient eus pendant des épisodes de migraine et l’impact que cela avait eu sur ce mal.

                                                        

Les résultats sont bluffants. Ils ont été publiés dans la revue Cephalalgia. Plus de deux personnes sur trois se sentaient mieux après avoir fait l’amour. Un sur cinq ne souffrait plus de migraine. Alors comment expliquer ces résultats ? L’endorphine serait la clé de ce bien être. La libération de cette hormone agit comme un antalgique naturel dans le système nerveux. Elle réduit donc le mal de tête. Les auteurs de l’étude affirment que l’orgasme aurait des vertus analgésiques. Selon eux, jouir déclenche la production massive d’endorphines.

                                                     

 

Concrètement, faire l’amour ou se masturber élimine le mal de tête. Un tiers des hommes et 13% des femmes interrogés l’ont bien compris. Ils se mettent dorénavant au sexe pour soulager leur douleur au crâne. Attention faire l’amour peut aussi provoquer des douleurs brutales à la tête appelées céphalées orgasmiques. Une personne sur cent est touchée par ces douleurs selon le British Journal of Medical Practitioners. Des douleurs inexpliquées qui touchent le plus souvent les hommes.