L'incroyable ressemblance entre Thalia et une concurrente de « The Voice » (photo)

Thalia Official
20 octobre 2017
Par Ludo
Dans la version mexicaine de «The Voice», une jeune femme a créé le buzz. Si son talent de chanteuse est indéniable, sa ressemblance avec Thalia a agité les fans et les réseaux sociaux.

Au Mexique, le fameux télé-crochet The Voice a été rebaptisé « La Voz Mexico ». Les jurés choisis pour l’émission sont tous d’énormes stars en Amérique Latine, mais aussi aux États-Unis et en Europe. Pour cette nouvelle saison qui vient juste de commencer, ce sont Yuri, Maluma, Laura Pausini et Carlos Vives qui ont pris place dans les fameux fauteuils rouges. Une belle brochette de peoples qui devraient assurer à l’émission un gros succès d’audience. D’ailleurs, le programme a démarré sur les chapeaux de roues puisque la toute première émission a cartonné. Elle a également suscité de très nombreux commentaires sur les réseaux sociaux. Des messages qui pour la plupart évoquaient une jeune et jolie candidate prénommée Lupita.

La jeune femme qui a scotché le jury de l’émission n’est autre que la nièce de Pedro Infante, véritable idole du public mexicain. Dans sa courte présentation, elle n’a d’ailleurs pas caché son lien de parenté avec cet artiste adulé et a même précisé qu’il était pour elle une source d’inspiration. Mais plus que son lien de parenté avec cette icône mexicaine, le public a remarqué une ressemblance plus que troublante entre Lupita et une autre star mexicaine, la chanteuse Thalia. Très connue en Amérique Latine et aux États-Unis, Thalia est l’interprète des tubes « Amor a la Mexicana » ou « Desde esa Noche. »

Très frappés par cet air de famille, les fans des deux femmes se sont empressés de partir à la recherche de clichés mettant en avant cette ressemblance. En effet, sur beaucoup d’entre eux, Thalia et Lupita se ressemblent comme deux sœurs. En tout cas, volontaire ou non, le buzz autour de la jeune candidate Lupita a bien fonctionné et on la sent bien partie dans l’aventure «  La Voz Mexico ». À suivre bien sûr.