L’éponge de cuisine ; un nid à bactéries !

03 août 2017
Par Maud Tambellini
Voilà une étude qui va nous pousser à changer plus régulièrement d’éponge pour faire la vaisselle. En effet, poreuse de nature, chaque centimètre de notre gratteuse peut potentiellement abriter des millions de germes !

Une étude menée par des chercheurs allemands

Les résultats de leurs recherches ont été publiés le mois dernier dans la revue Scientific Reports. Ces biologistes allemands ont examiné 28 échantillons ; en l’occurrence 14 éponges ayant été utilisées dont le dessous et le dessus ont été séparés. Il en ressort que de nombreux micro-organismes étaient à l’intérieur. Certains inoffensifs, d’autres en revanche plus préoccupants.

En effet des entérobactéries ont été découvertes. Elles peuvent être responsables d’infections intestinales, dont Escherichia, Citrobacter et Leclercia.

Changer d’éponge toutes les semaines

Nul doute donc que les éponges de cuisine sont bien des nids à bactéries. Et la conclusion semble assez logique en raison de l’aspect poreux des éponges qui retient l’eau et les restes alimentaires après avoir fait la vaisselle. À noter que les scientifiques précisent que les échantillons examinés proviennent tous de foyers allemands. En changeant de zone géographique et d’alimentation, la composition bactérienne des éponges pourrait lui aussi différer.

Et pour éviter tout risque, les scientifiques préconisent de changer d’éponge de cuisine toutes les semaines même si elles ne vous semblent pas usées. Autre astuce, bien rincer son éponge avec du liquide vaisselle après chaque utilisation. Et bien l’essorer aussi.

Néanmoins, en cette période de vacances, on a découvert cinq plages qui risquent de vous dégouter bien plus qu’une éponge sale. L’une d’elles représente à elle seule la plus grande densité de déchets jamais trouvée dans le monde !