Il pleut des diamants sur Neptune et Uranus !

DR
29 août 2017
Par Ludovic Vilain
Voilà une info très sérieuse qui devrait plaire à Rihanna, interprète du tube « Diamonds »

En effet, une étude scientifique parue dans le journal Nature Astronomy dont l’expérience a été reproduite en laboratoire, montre que sur les planètes Uranus et Neptune, il pleut des diamants ! De quoi faire aimer la pluie à tous les grognons qui râlent dès que les premières gouttes touchent le sol…

Les scientifiques ont effet découvert un phénomène naturel sur ces deux planètes qui permet de produire des diamants en très grande quantité. Explication scientifique : ces deux planètes disposent d’un cœur composé de roche recouvert depuis des millions d’années de couches successives de glace et d’hydrogène. L’importante pression de l’atmosphère détruirait les liens entre les atomes de carbone et d’hydrogène, ce qui a pour effet de les convertir en diamants. Vous suivez toujours ?

On parle de « pluie », mais il ne s’agit pas d’une pluie comme nous la connaissons sur la Terre. Il s’agit plutôt d’une image, car en réalité des millions de diamants « couleraient » au travers des différentes couches de glace et d’hydrogène de la surface d’Uranus et de Neptune. Les scientifiques ont réussi à reproduire ce phénomène en laboratoire grâce à des boules en polystyrène composées de carbone et d’hydrogène, pointées par un laser afin de créer des ondes détruisant les liens entre les atomes. Le résultat obtenu : des nano diamants, des tout petits diamants, mais c’est pas grave ça fera l’affaire quand même.

Des nano diamants sur Terre, mais sur Neptune et Uranus les dimensions seraient considérablement plus imposantes et certains diamants auraient la taille de plusieurs millions de carats, de quoi devenir immensément riche avec un seul de ces diamants ! Reste malheureusement que ces deux planètes ne sont pas accessibles à l’être humain pour le moment. En effet, Uranus et Neptune, se situent respectivement à 2,7 milliards et 4,3 milliards de kilomètres de la Terre. Dommage, on va continuer à écouter Rihanna pour se consoler.