En Allemagne, on peut péter au nez de la police !

DR
14 septembre 2017
Par Sébastien Tartar
Le tribunal de Berlin a annulé la condamnation d’un homme qui s’était « lâché » à côté d’une policière.

Avant toute chose, on préfère préciser que nous n’encourageons en aucune façon ce genre de comportement. Ni en France ni chez nos voisins Allemands. Mais cette histoire vaut quand même le coup et a défrayé la chronique outre-rhin.

En Allemagne, il y a quelques mois, un jeune homme a été condamné par le tribunal de Berlin à payer 900 euros d’amendes pour avoir émis un pet à proximité immédiate d’une policière. Mauvaise blague, ou problème d’aérophagie, toujours est-il que l’acte de cet individu a été dans un premier temps considéré comme une insulte délibérée à l’encontre des forces de police. Il a été immédiatement interpellé par la policière en question et hop, ni une ni deux, a été menotté et emmener en détention. En effet, le chef même de la police a porté plainte contre le jeune homme et déclaré aux enquêteurs : « C’était un gaz très malodorant et sa présence était très offensante pour le policier Parsons. » La policière outragée en l’occurrence.

L’affaire aurait pu en rester là, mais après un an de procédure, Christophe S, le pétomane en question, a bel et bien été condamné à 900 euros d’amende. Refusant de payer et s’estimant dans son bon droit, il a alors pris un avocat et fait appel de la décision de justice. Et il a eu raison. Lors du procès en appel, son avocat n’a plaidé que cinq minutes et a réussi à convaincre les juges qu’il s’agissait là d’une simple erreur d'appréciation et que l’État Allemand ne pouvait pas se permettre de prononcer une telle condamnation. Christophe S l’a échappé belle pour cette fois, mais au cas où, on se permet de lui conseiller de consulter un gastro-entérologue.