Des chiens maltraités pour devenir agressifs

22 septembre 2017
Par Bertrand Loppin
Dans une vidéo, l'ONG One Voice dénonce les pratiques de dressage du «ring». Ces pratiques de dressage sont d’une violence extrême pour les animaux. De plus, elles peuvent provoquer des comportements extrêmement dangereux de la part du chien pour l’homme.

One Voice vient de dévoiler une vidéo qui va faire du bruit. L’ONG a filmé en caméra cachée les pratiques de dressage en vigueur dans une dizaine de centres de chiens de défense. Ce milieu a été infiltré de 2014 à 2017. Les images sont terrifiantes. Elles montrent des chiens qu'on frappe, qu'on fouette à coups de chambrière et même un chien étranglé à l’aide d’une corde. Les responsables de l’association précise également qu’ils ont constaté un usage régulier du collier électrique. Le calvaire de ces bêtes ne s'arrêterait pas à ces entraînements. Lorsqu'ils ne sont plus utilisés, ils sont enfermés dans des caisses de transport ou des coffres de voiture, en plein soleil et sans eau. Ils n'en sortiraient que pour subir les coups et seraient privés de nourriture lorsqu'ils ne travaillent pas bien. Avec ces images, One Voice entend dénoncer la pratique du ring, une méthode de dressage qui consiste à soumettre un chien à une maltraitance intense et continue pour décupler ses réflexes d’attaque.

Au terme de ces trois ans d'enquête, One Voice réclame l'interdiction de cette pseudo-discipline sportive. L’association dénonce la torture qui est exercée sur les animaux. Elle alerte également sur les conséquences de ses pratiques sur le comportement du chien. Le chien est maltraité pour devenir méchants. L’animal se transforme en automate capable du pire. Dans le cas du ring, le chien est forcé de foncer sur sa proie et doit mordre sans jamais lâcher. C'est particulièrement dangereux si ce conditionnement du chiens s'effectue entre 2 et 10 mois. Dans ce cas, l’animal considérera que refermer ses crocs sur tout ce qui bouge est la norme.

One Voice n’en est pas à son premier coup d’éclat. Cette association s’est notamment illustrée en réussissant à piéger des laboratoires pharmaceutiques qui testaient leurs produits sur des singes. Elle a également réussi à infiltrer l'univers de la chasse à courre ou des élevages de lapins angoras...