Des championnats du monde de lancer de tongs !

16 août 2017
Par Bertrand Loppin
Les championnats du monde de lancer de tongs se sont déroulés à Hourtin, en Gironde. Pour cette nouvelle édition, la compétition a attiré de nombreux participants, mais pas de nouveaux records établis.

Il y a des événements qu’il ne faut pas rater. Si le premier mondial du saucisson aura lieu l’an prochain en Ardèche, de son côté la ville d’Hourtin en Gironde a accueilli une nouvelle compétition qui a le mérite d’être originale. Il s’agit de l’édition 2017 du championnat du monde de lancer de tongs… Créé en 2003, cet évènement fêtait cette année sa quinzième édition. 36 équipes ont concouru. Plusieurs participants venaient de pays étrangers. Ainsi, il y avait des belges, des Néerlandais et des britanniques.

Ce championnat se déroule chaque année selon des règles strictes. Le lancer de tong se pratique à deux. Chaque équipe est constituée d’un lanceur et un rattrapeur. Le premier joueur lance la tong avec le pied, le second la réceptionne sans qu'elle atteigne le sol. La tong ne doit pas peser plus de 225 grammes. Elle doit comporter une semelle souple, ni en liège, ni en bois. Après avoir réuni toutes les conditions, la distance peut alors être mesurée sous le contrôle d’un arbitre.

Cette année, déception… Le championnat du monde n’a pas été le théâtre de nouveaux records. Émile Alaux et Hugo Steinbruckner ont remporté le titre réservé aux moins de 15 ans. Nicolas Mercier et Ludovic Lambert ont remporté le championnat sénior. Ils ont dû batailler ferme face à l’équipe venue d’Eure-et-Loir et des Yvelines, composée de Noha Piesse et Celian Basset.

Toutefois, Nicolas et Ludovic en sont tout de même à leur troisième titre de champion décroché en pas moins de huit participations. Pour autant, pas question de se mettre la pression. Le duo a indiqué ne pas avoir eu de préparation particulière, juste un entrainement d’une petite heure avant l’épreuve…

En 2015, les deux records junior et senior datant de 2013 ont été pulvérisés. Chez les moins de 15 ans, Julian Basset et Noé Piesse avaient envoyé la tong à 32,38 m. Encore plus impressionnant, le record des seniors avait atteint la barre des 39,56 m. grâce aux prestations de Nicolas Mercier et Ludovic Lambert.