De moins en moins de femmes topless sur la plage !

10 août 2017
Par Maud Tambellini
Bronzer seins nus serait-il désormais mal vu ? En tout cas un sondage qui vient de sortir a le mérite de poser le débat. En 30 ans, le nombre de Françaises qui font tomber le haut a diminué de moitié.

22% des femmes font du topless à la plage

L’étude a été réalisée par Ifop pour le compte de Plaisx. Elle révèle qu’en effet 22% des femmes bronzent seins nus en vacances actuellement contre 43% il y a 30 ans. Pour faire un peu d’histoire, le monokini est apparu pour la première fois à la vente en 1964 aux Etats-Unis. Mais c’est surtout avec mai 1968 et l’émergence du mouvement hippie que la poitrine libre devient une affirmation.

En effet les femmes commencent à voir le soutien-gorge comme un symbole d’oppression. Bronzer seins nus devient alors un acte de rébellion. En France le topless devient très populaire dans les années 70. Environ la moitié des baigneuses tombent le haut à Saint-Tropez en 1975. Et près de 76% des Françaises y sont à l’époque favorables.

Un retour à la pudeur ?

Mais au milieu des années 80, un virage s’opère. Les femmes bronzant seins nus vont commencer à être moins nombreuses. Et si l’on peut mettre ça sur le compte de la pudeur, il ne faut pas oublier qu’à cette époque, on commence aussi à prendre conscience des dangers pour la santé d’une trop forte exposition au soleil. On parle de plus en plus des cancers de la peau et du sein ; la question devenant d’intérêt national.

L’évolution des mœurs est aussi à pointer du doigt. Si dans les années 70, le corps féminin est un moyen d’affirmation par rapport aux hommes, désormais ce même corps est d’avantage soumis à jugement et au diktat de minceur des magasines. La preuve, même les stars n’y coupent pas. Eva Longoria s’est d’ailleurs récemment défendue de quelques kilos jugés en trop sur ses photos de vacances !