Comment choisir sa crème solaire ?

29 mai 2017
Par Ludo
On croit tout savoir sur le soleil et la meilleure façon de bronzer sans abimer sa peau. Et pourtant, sachez-le, c'est au moins de juin que le rayonnement UV est le plus fort chez nous. Alors n'attendez pas la plage pour penser à la crème solaire !

Les UV, ces rayons sans chaleur !

Quand on parle d’UV, il s’agit des rayons ultraviolets émis par le soleil. Il en existe en fait trois sortes. Il y a d’abord les UVC, très mauvais pour la peau mais heureusement filtrés par la couche d'ozone. Les UVB, eux, nous atteignent et sont responsables des coups de soleil. Et puis la troisième sorte c’est les UVA, moins visibles mais tout aussi dangereux que les UVB.

De manière générale il faut savoir que les UV en eux-mêmes ne produisent pas de chaleur. Ils n’ont donc rien à voir avec la température ressentie. Ainsi si les canicules peuvent parfois s’abattre au mois d’aout chez nous, c’est en revanche le 21 juin, solstice d’été que le rayonnement des UV est le plus fort. A noter que sur le site soleil info, vous pouvez retrouver quotidiennement l’indice UV dans le ciel de votre région.

Une protection dès maintenant

Il ne faut donc pas attendre les grandes vacances pour protéger sa peau. Au quotidien, de nombreuses crèmes de jour sont aujourd’hui avec SPF ( sunburn protection factor) d’un indice entre 15 et 30. Elles ne suffiront pas en revanche en cas d’exposition au soleil prolongée pour la pause déjeuner par exemple. La durée optimale de ces crèmes de jours étant de deux heures.

Autre piège dans lequel ne pas tomber, bien respecter les dates de péremption. En général, on conseille de changer chaque année sa crème solaire. Au risque que la crème ne soit tout simplement plus efficace.

Côté indice de la crème, les dermatologues recommandent de ne pas descendre en dessous de 30, car peu efficace contre les UV. Il est aussi reconnu que le soleil brûle d’avantage entre 11h et 16h. Et ce que le ciel soit dégagé ou non. Pour rappel les UV n’ont pas de chaleur donc même avec du vent et des nuages, vous pouvez prendre un gros coup de soleil !

Et puis dernière chose à prendre en compte, le mode d’application de la crème. Le spray solaire peut être utile si vous êtes seul pour une plus large diffusion et couverture dans le dos par exemple. Enfin waterproof ou non, il faut se remettre une protection solaire après chaque baignade !

Désormais vous n’avez plus qu’à choisir votre lieu de vacances. Et pourquoi pas à Cuba qui a le vent en poupe !

Maud Tambellini