Attention au Hot Water Challenge !

30 août 2017
Par Bertrand Loppin
Un nouveau phénomène déferle sur les réseaux sociaux : le hot water challenge. Il s’agit d’un défi qui consiste à balancer de l’eau bouillante sur soi ou sur quelqu’un d’autre. Un challenge dangereux qui a déjà fait plusieurs victimes.

Tout le monde se souvient du ice buckett challenge. Ce défi internet consistait à se renverser sur soi un récipient rempli d’eau glacée. Aujourd’hui, un autre type de pari connaît un certain succès sur les réseaux sociaux. Toujours venu des États-Unis, ce nouveau jeu stupide consiste à se verser sur soi ou sur d’autres personnes de l’eau bouillante.

Contrairement à l’eau glacée, l’eau bouillante a des conséquences bien plus graves. Ainsi, plusieurs personnes ont du être hospitalisées d’urgence pour de graves blessures. Le 6 août dernier, une jeune New-Yorkaise de onze ans, a été sérieusement brûlée sur tout le haut du corps par ses amis. En juillet, un garçon de dix ans s’est brûlé au troisième degré et a subi plusieurs interventions chirurgicales après avoir tenté l’expérience avec son beau-frère. Enfin, quelques semaines auparavant, une fillette de huit ans est décédée après avoir bu de l’eau bouillante. L’idée lui serait également venue de vidéos du challenge sur internet.

Aux États-Unis, certains commencent à se mobiliser face à cette épidémie de comportements totalement inconscients. Les autorités mettent en garde tous ceux qui seraient tentés par l'expérience. Sur CBS, les familles des victimes ont appelé les parents à surveiller ce que regardent leurs enfants sur Internet et à parler avec eux de la dangerosité de certains défis qui y circulent. En France, les pompiers de Paris alertent également sur les risques de ce défi.

Ces paris lancés sur les réseaux sociaux, ne cessent d'augmenter et deviennent de plus en plus violents avec les années. On peut citer, entre autres, le Salt and ice challenge. Ce défi consiste à mettre du sel sur sa peau et de la glace par dessus. La réaction chimique des deux éléments ensemble peut causer de graves brûlures. Le pire de tout est le Blue Whale challenge. Il faut alors relever une cinquantaine de défis. À chaque étape, les participants doivent poster une photo sur les réseaux sociaux, le dernier défi étant le suicide… Il est encore plus que nécessaire de mettre en garde contre de tels paris dans lesquels certains tombent par inconscience, faiblesse ou manipulation. À noter, les réseaux sociaux n’ont pas le monopole des paris stupides. En France, très récemment, des shots étaient offerts aux femmes qui montraient leurs seins dans un bar club parisien...